Créer mon blog M'identifier

Découvrez Lovesick ! Ma série coup de coeur du moment !

Le 27 janvier 2017, 00:19 dans TV Ciné 0

Le Pitch est simple, Dylan a une MST et il doit contacter toutes ses anciennes conquêtes (et pas seulement celles qu’il aime bien !) Pour ça il a dressé la liste (alphabétique) de toutes les filles avec qui il a couché. Chaque épisode porte le nom d’une de ces filles. Dans cette aventure on y retrouve ses deux collocs Evie et  Luke. Au début on croit que ça va être très caricaturale avec le mec qui tombe amoureux toutes les cinq secondes, le play-boy qui couche à droite à gauche et la belle colloc inaccessible. Mais finalement non, c’est bien moins superficiel qu’il n’y paraît sur le  papier. Les personnages sont tous super avec des caractères bien différents , complémentaires et surtout très attachants.

capture-decran-2017-01-21-a-12-48-28

La première scène est géniale, Dylan est dans une salle d’attente avec un panneau indiquant  » Des brûlures dans le slip ? Consultez » . Voilà, ça commence comme ça. Puis les recherches pour retrouver les filles vont faire ressasser à Dylan beaucoup de très vieux souvenirs. Beaucoup de situations embarrassantes, loufoques, touchantes et amusantes vont ressurgir du passé de Dylan.  Et puis au final tout l’intérêt de la série repose sur la relation entre les 3 protagonnistes, et plus particulièrement entre Evie et Dylan.

La bande son est absolument géniale , je suis à la recherche des titres d’ailleurs car j’aimerai les avoirs.

Difficile d’en dire plus, c’est très court, comme presque toutes les séries anglaises. Seulement 6 épisodes pour la première saison et 7 pour la deuxième et maintenant on attend avec impatience la troisième… C’est une série simple, avec un scénario léger qui nous fait sentir plus proches des personnages, on croirait presque qu’on est avec eux dans leur salon.

C’est frais, rafraîchissant et très très touchant, on dirait pas comme ça n’est ce pas ? 

Chanson Douce De Leila Slimani

Le 11 janvier 2017, 11:26 dans Livres 2

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

2.png

Mon Avis. 

Grâce à son écriture tranchante, des phrases courtes et un style qui laisse un sentiment de malaise tout au long de notre lecture, Leila Slimani dresse un portrait d’une vie de famille qui fait froid dans le dos. C’est un couple parisien, deux enfants , Mila et Adam qui doivent rechercher une nourrice car la maman, Myriam, a décidé de reprendre le travail. Ils vont choisir Louise. Pour eux, Louise sera un don du ciel, parfaite avec les enfants, elle tiendra aussi la maison propre, sera toujours polie et discrète. L’histoire devient un huis-clos entre la famille et la nounou. Plus le temps passe plus elle reste tard le soir, plus elle s’immisce dans la vie du couple, jusqu’à se rendre indispensable. Au fil des mois elle tisse sa toile maléfique.. L’auteure décrit très bien la solitude de Louise, sa façon subtile de s’immiscer au sein de ce foyer, son impassibilité étrange…

Leïla Slimani nous décrit la vie de ces parents accaparés par leur travail, toujours pressés, toujours fatigués et qui délèguent l’éducation des enfants à leur nounou.  La psychologie des personnages est décrite avec pertinence. La tension est palpable tout au long du récit. Pour moi ce n’est pas un thriller mais un drame psychologique. C’est une claque glaçante sur la violence sociale, la tyrannie familiale, la quête de la perfection, la solitude, la désespérance, la névrose.. C’est puissant, atroce et l’auteure manie tout ça d’une main de maître sans pathos ni jugement laissant le lecteur dans l’inconfort et le malaise.

Ma Note : 16/20

La Passe-Miroir , Les disparus du Clairedelune

Le 31 octobre 2016, 11:59 dans Livres 0

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Sont-elles liées aux secrets qui entourent l’esprit de famille Farouk et son Livre ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

Mon avis. Le Tome 1, qui était plus un tome de découverte de l’univers que Dabos a créé, était un coup de coeur, je m’étais tout de même laissé un peu de temps avant de découvrir le Tome 2.

L’histoire reprend là où on l’a laissée dans le tome 1. Ophélie est toujours fiancée à Thorn, un personnage très secret avec qui sa relation est toujours aussi tendue et complexe. Elle vit a la Citacielle où Farouk, l’esprit de famille règne sur tous les habitants. Après un caprice de ce dernier, Ophélie se retrouve promue vice-conteuse et va devoir raconter des histoires à l’esprit de famille et à la cour tous les soirs.

Plusieurs personnes ont disparus et Ophelie va se retrouver malgré elle mêlée à cette enquête. Elle découvre la vie à la cour, avec ses complots, ses jalousies etc. Son personnage va beaucoup évoluer. Elle va s’imposer, prendre des décisions, devenir indépendante et même tenir tête à sa famille. Elle trébuche toujours autant, fait des erreurs, se remets en question et c’est ça qui la rend attachante.

Pas tellement de nouveaux personnages, on en retrouve beaucoup qui étaient déjà dans le tome 1 et ça j’apprécie énormément. Comme l’ambassadeur Archibald et  la tante de Thorn Berenilde ou encore Renard et Gaëlle que j’avais adoré dans le premier tome.

La fin du livre c’est des montagnes russes émotionnelles. On passe par tout : l’angoisse, la peur, tristesse, la joie ! On découvre encore beaucoup de choses sur la fin et on a qu’une envie : lire la suite!

En bref c’est un deuxième tome qui tient ses promesses. On continue de découvrir l’univers créé par C.Dabos mélé à des intrigues très bien menées et des personnages haut en couleur et bien sûr une aventure palpitante. Vous l’aurez compris, c’est encore un coup de coeur.

 

Voir la suite ≫